Secqueville-en-Bessin

(14 Calvados) La Libération

Secqueville-en-Bessin, ville lettrineLes Canadiens franchissent la N13 Les Canadiens débarquent en Normandie sur Juno Beach le 6 juin 1944. La 7e Brigade, commandée par le Brigadier Foster, a pour objectifs Courseulles-sur-Mer et Graye-sur-Mer. Le secteur est fortifié et occupé par une compagnie du 736e Régiment de la 716e Divisioin d’infanterie allemande. Sur Nan Green, face à Courseulles-sur-Mer, le Regina Rifle Regiment fait appel aux chars lance-flammes pour neutraliser la dernière résistance vers 13 heures. Sur Mike Red, le Royal Winnipeg Rifles s’empare de Graye-sur-Mer vers midi. Les Canadiens avancent vers l’intérieur dans l’après-midi ; Reviers, Fontaine-Henri, Pierrepont sont libérées. Le lendemain 7 juin, le Royal Winnipeg Rifles entre dans Secqueville-en-Bessin et Putot-en-Bessin sans opposition, et franchit la nationale 13 qui relie Caen à Bayeux.

> Secqueville-en-Bessin – Cimetière

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports