l’évacuation de la poche de Falaise par la 7e Armée.
La plupart des habitants de Bourg Saint-Léonard se réfugient dans la campagne. Quelques familles restent sur place. Madame L. fait partie des habitants qui vécurent une semaine en plein chaos; elle raconte ses impressions, ses angoisses, ses peurs et enfin la libération définitive.
(Mémoires de Mme L. - août 1944)

Tous les droits de l'auteur des textes et des photographies sont réservés. Toute reproduction ou utilisation des oeuvres, autre que privée ou à fin de consultation individuelle sont interdites, sauf autorisation. 

  En 1944 Le Bourg Saint-Léonard est un petit village de 300 habitant, situé à 10 kms d’Argentan, 5 kms de Chambois et 12 kms de Trun. Mi-août, les Américains atteigent Le Bourg Saint-Léonard et encerclent la 7e Armée allemande par le sud. Du 13 au 19 août le village est pris et repris plusieurs fois par les deux camps; les troupes allemandes résistent avec acharnement, afin de permettre  
 
 
 

En 1940 Hans Niehls est incorporé dans la Kriegsmarine. Il fait ses "classes" à Emden (Ostfrieslandkaserne) puis à Helgoland dans une batterie d’artillerie. En 1942 il est muté en France, à Cherbourg. Son unité ne s'opposera pas au débarquement allié, elle est transféré en Norvège en 1943. Il apparaît avec ses camarades dans cette série de photos où, l'enfer du Jour J semble encore loin.

Tous les droits de l'auteur des textes et des photographies sont réservés. Toute reproduction ou utilisation des oeuvres, autre que privée ou à fin de consultation individuelle sont interdites, sauf autorisation. 

 
   
Roger Lecheminant avait 20 ans en 1944, ses parents possédaient une ferme à Houesville dans la Manche. La débâcle de 1940, l'occupation, la libération par les parachutistes américains, et après... Il se souvient, comme si c'était hier.

Tous les droits de l'auteur des textes et des photographies sont réservés. Toute reproduction ou utilisation des oeuvres, autre que privée ou à fin de consultation individuelle sont interdites, sauf autorisation. 
 
   
  n'imaginait pas ce qui l'attendait : la douleur de la séparation de ceux qu'on aime, l'horreur de la guerre, la faim et la soif. Tout au long des combats il prit des notes, et bien des années plus tard il entreprit de rédiger une soixantaine de feuillets. John F. Mickey est décédé en 1989. Avec l'autorisa-tion de son fils, ce sont ses mémoires qui sont retranscrites ici. C'est l'expérience d'un homme "ordinaire" qui croyait en certaines valeurs humaines, et qui les défendit, des plages de Normandie jusqu'à la forêt de Hurtgen, en Allemagne, où il fut blessé.
(Mémoires de John F. Mickey - 1944/1945) (merci à Stan)

Tous les droits de l'auteur des textes et des photographies sont réservés. Toute reproduction ou utilisation des oeuvres, autre que privée ou à fin de consultation individuelle sont interdites, sauf autorisation. 
Un soldat américain raconte sa guerre au quotidien, de l'enfer d'Omaha à celui de Hurtgen, dans les rangs de la Big Red One
John F. Mickey était américain, il avait 35 ans en 1944 et vivait dans le Michigan. Il s'engagea en septembre 1943, pensant qu'il pouvait être "utile" dans cette guerre. Au moment de son engagement il
 
 
En juin 1940, lorsque les premiers soldats allemands entrent dans la ville, Monsieur Pierre P. est âgé de quatorze ans. Passé la frayeur de la première confrontation, la vie quotidienne reprend ses droits. Les Allemands "corrects", puis les bombardements, auxquels le jeune Pierre échappe, à quelques minutes près...
   
 

Juin 1944, Pierre Queruel attendait les Anglais par le nord, par la route de Caen, mais comme en juin 1940, ils arrivèrent par l'ouest. Mais il n'était plus là , chassé de Villers-Bocage avec sa famille par les terribles bombarde-ments alliés, puis évacué sur ordre des Allemands...

Tous les droits de l'auteur des textes et des photographies sont réservés. Toute reproduction ou utilisation des oeuvres, autre que privée ou à fin de consultation individuelle sont interdites, sauf autorisation

Tous les droits de l'auteur des textes et des photographies sont réservés. Toute reproduction ou utilisation des oeuvres, autre que privée ou à fin de consultation individuelle sont interdites, sauf autorisation.