Tessy-sur-Vire

(50 Manche)

Tessy-sur-Vire, ville lettrineLe XLVII. Panzer Korps contre attaque Le 28 juillet, le CCA de la 2nd US Armored Division progresse en deux colonnes vers Villebaudon et Tessy-sur-Vire. Quand la 30th US Infantry Division se présente entre Moyon et Troisgots, les restes de la 352. Infanterie-Division et des éléments de la 2. Panzer-Division bien préparés sur une crête déclenchent un déluge de feu bloquant toute progression des Américains. Le lendemain; un Kampfgruppe de la 2. Panzer Division contre attaque vers l’ouest et verrouille le Carrefour Paris, sur la nationale entre Le-Mesnil-Herman et Villebaudon. Au sud-ouest, une colonne du CCB entre dans Percy en milieu d’après-midi du 30 juillet ; une seconde colonne qui se dirige vers Tessy-sur-Vire se heurte à l’offensive de la 116. Panzer-Division dans le secteur de Beaucoudray. Les Allemands reprennent Beaucoudray, un détachement atteint la route Saint-Lô Percy dans le secteur de Villebaudon. Succès sans lendemain, devant la gravité de la situation sur l’aile gauche du front, le XLVII. Panzer Korps est retiré du secteur. Le 1er août au matin, avec l’appui de la 29th US Infantry Division, le CCA en pointe lance l’assaut sur Tessy-sur-Vire ; dans l’après-midi les blindés et les fantassins du 22th US Infantry Regiment libèrent la ville. La Libération, l’histoire officielle américaine, Martin Blumenson – 39/45 Magazine n°283 – Fighting the Breakout, David C. Isby

> Tessy-sur-Vire – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports