Vierville-sur-Mer

(14 Calvados) La Libération

Vierville-sur-Mer, ville lettrineLa « Big red one » ouvre la voie de la liberté Le 6 juin 1944, après les vagues de bombardiers qui passent au-dessus d’Omaha Beach vers 6 heures, dix-sept navires de guerre ouvrent le feu simultanément sur les défenses de la plage. La première vague d’assaut aborde Omaha vers 6 h 30. Les barges s’échouent à 50 mètres des plages; les Rangers, les soldats des 1st et 29th US Infantry Divisions, lourdement équipés, pataugent jusqu’au sable sec. Ils découvrent alors que les Allemands ne sont pas tous morts; mitrailleuses et canons déciment les premières compagnies, empêtrées dans les obstacles. A 8 h 30, les plages sont surchargées de véhicules; l’ordre est donné de cesser tout débarquement. Vers 10 h 30 les hommes du 116th US Infantry Regiment et du 5th Ranger Battalion s’élancent à l’assaut, et réussissent à percer. Au soir Vierville-sur-Mer est libérée ; une contre-attaque allemande est repoussée et une sortie, la seule du secteur, est aménagée avec les bulldozers.

> Vierville-sur-Mer – Monuments et vestiges > Vierville-sur-Mer – Musée