Viessoix

(14 Calvados) La Libération

Viessoix, ville lettrineAprès le succès de Bluecoat, les Britanniques lancent l’opération Wallop L’opération Bluecoat, lancée par les VIII et XXX British Corps a atteint ses principaux objectifs le 8 août 1944 : le Mont Pinçon, point culminant de Basse Normandie, a été pris par les Britanniques et Vire est tombé aux mains des Américains. Côté allemand, l’ultime contre-offensive Lüttich sur Mortain est déjà un échec. La 7.Armee du Generaloberst Paul Hausser lutte pour garder ouverte la route de Vire à Condé-sur-Noireau. La 3.Fallschirmjäger-Division défend une ligne Roullours-Viessoix ; sur la route de Vassy s’échelonnent des éléments de la 9.SS-Panzer-Division Hohenstaufen, dont le SS-Pz.Pionier-Battalion 9. Le 9 août, le 2nd Battalion Royal ulster Rifles entre dans Vaudry, à l’est de Vire, sous le feu de l’artillerie allemande. Le 11, les Britanniques lancent deux brigades d’infanterie dans l’opération Wallop ou Grouse, qui a pour objectif Tinchebray ; en milieu de matinée, le 2nd Battalion King’s Shropshire Light Infantry prend Roullours, le 1st Battalion Suffolk Regiment coupe la route de Tinchebray à l’Oisonnière ; le 3rd Reconnaissance Regiment transmet par code radio : «Viessoix, vide d’ennemi». Le lendemain, la 8th Infantry Brigade atteint le carrefour de Coquard, où les Britanniques sont bloqués pendant trois jours. Le 12 août, c’est le repli général pour les Allemands ; la 9.SS-Panzer-Division reçoit l’ordre de décrocher vers Putanges. Dans la matinée du 15, les engins du 3rd Reconnaissance Regiment pénètrent dans Tinchebray. Au nord, le 4th Battalion King’s Shropshire Light Infantry entre dans Vassy. © Sources : Monty’s Iron Sides par Patrick Delaforce, 9.SS-Panzer-Division par Herbert Fürbringer, The Black Bull par Patrick Delaforce

> Viessoix – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports