Villers-Bocage

(14 Calvados) La Libération

Villers-Bocage, ville lettrineLe General Montgomery frappe un grand coup à l’ouest Le 30 juillet, le General Bernard Montgomery lance l’offensive Bluecoat. Le XXX British Corps a pour objectifs Aunay-sur-Odon et le Mont Pinçon. Les Britanniques franchissent la nationale Caumont-Caen, les 231st et 56th Infantry Brigades de la 50th Infantry Division avancent de front avec la 130th Brigade de la 43rd Wessex. Depuis mi-juin, des milliers de mines ont été posées par les deux camps, les Royal Engineers effectuent un énorme travail pour ouvrir des passages. La 231st Brigade mène de durs combats dans le secteur des Landes ; en début de soirée, le 1st Battalion Dorsetshire Regiment s’empare du château d’Orbois ; vers 20h une violente contre-attaque allemande est repoussée. Le lendemain, l’épais brouillard matinal et la résistance ennemie ne permettent pas de progression notable. Le 1er août, la 231st Brigade atteint la route qui relie Anctoville à Feuguerolles-sur-Seulles, la crête de Launay est conquise. Sur l’aile droite, la 56th Brigade s’empare de Saint-Germain-d’Ectot avec l’appui des chars spéciaux. Le 2, le 1st Dorset avance vers la cote 133, trois kilomètres seulement au nord-ouest de Villers-Bocage. La 69th Brigade prends Amayé-sur-Seulles vers 18h, avec l’appui blindé du 13/18th Hussars ; le B Squadron perd son commandant adjoint : le Captain Peter Lyon est tué ; environ 160 Allemands de la 326. Infanterie-Division sont faits prisonniers.  Le 3 août, la 50th ID libère Tracy-Bocage, tandis que la 59th ID arrive par le nord-ouest. Les Allemands, menacés d’encerclement, évacuent Villers-Bocage. Le 4 août, les 8th et 11th Hussars font jonction avec la 69th Infantry Brigade à l’ouest de la ville. Dans la matinée, le 1st Dorset et le 11st Hussars entrent dans Villers-Bocage en ruine, truffée de mines, vidée de ses habitants hormis les 148 réfugiés au château. Sources : Victory in the West vol. 1 par le Major L. F. Ellis, Mont Pinçon par Eric Hunt, Churchill’s Desert Rats par Patrick Delaforce, Normandie 1944 Magazine n°15

> Villers-Bocage – Monuments et vestiges