Mortain – Mortain-Bocage

(50 Manche) Monuments et vestiges

Mortain, monument lettrineMonument 30th US Infantry Division Monument dédié à la 30th US Infantry Division, commandée par le Major General Leland S. Hobbs, qui combattit dans le secteur de Mortain en août 1944. Les soldats américains étaient entrés dans Mortain dès le 3 août, lorsque les Allemands lancèrent l’opération Lüttich le lundi 7 août. À l’aube, les Allemands avaient repris la ville et poursuivaient leur offensive, un bataillon du 120th US Infantry Regiment fut encerclé sur une hauteur boisée au sud-est de la ville. L’effet de surprise passé, les Américains réagirent vigoureusement, le General Joseph Lawton Collins, chef du VII US Corps, réorganisa ses troupes, fit venir des renforts et lança des contre-attaques sur les flancs ennemis avec l’appui massif de l’aviation. Pendant les jours suivants, les Américains regagnèrent le terrain perdu. Dans la nuit du 11 août, les Allemands commencèrent à se retirer de Mortain. Le lendemain midi, des éléments de la 35th US Infantry Division faisaient jonction avec les assiégés de la colline 314. Le monument de marbre noir a été inauguré en 1984, lors du 40e anniversaire ; on peut observer l’insigne de la 30th Infantry Division. Situation : au sud de la ville, au sommet de la cote 314, près de la chapelle Saint-Michel © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation 

Plaque 120th Infantry Regiment Plaque à la mémoire des soldats du 120th US Infantry Regiment, qui combattirent sur la cote 314 en août 1944. Le lundi 7 août, les Allemands entrèrent dans Mortain, le poste de commandement du 2nd Battalion du 120th US Infantry Regiment se replia précipitamment, tandis qu’environ sept cent GI’s se retrouvèrent complétement coupés du reste de la division, isolés sur la hauteur de la petite chapelle Saint-Michel. La position offrait une vue sur tous les mouvements de troupes ennemies, sur lesquels les observateurs d’artillerie dirigèrent des tirs de harcèlement. Sous le commandement du Captain Reynold Erichson, les assiégés de la colline 314 résistèrent pendant cinq jours à tous les assauts des soldats de la 17. SS-Panzer-Grenadier Division. Le samedi 12 août à midi, ils furent enfin relevés par les hommes de la 35th Infantry Division, la moitié de l’effectif était hors de combat. Au-dessus de l’entrée de la chapelle, on peut voir un vitrail représentant l’emblème du Supreme Headquarters Allied Expeditionnary Force – Commandement Suprême du Corps Expéditionnaire Allié. À proximité, une table de granit porte plusieurs plaques dont une fait mention de la bataille d’août 1944. Situation : dans la petite chapelle Saint-Michel, au sud de la ville

Stèle 35th US Infantry Division Stèle dédiée à la 35th US Infantry Division, commandée par le Major General Paul Baade, qui combattit dans le secteur de Mortain en août 1944. Le lundi 7 août, au moment de l’attaque allemande, la 35th Infantry Division était rassemblée dans le secteur de Saint-Hilaire-du-Harcouët, prête à entrer en Bretagne ; elle fut réaffectée en urgence pour contrer la poussée ennemie et se mit en route avant la tombée de la nuit. Le Major General Baade engagea ses trois régiments d’infanterie dans une lente progression vers Mortain. Le 10 août, le 137th Infantry Regiment prenait Barenton, tandis que le 320th IR menait de durs combats vers Mortain. Dans la nuit du 11 août, les Allemands commencèrent à se retirer de la ville. Le lendemain, vers midi, le Lieutenant Homer Kurtz du 1/320th IR rétablissait le contact avec les GI’s du « bataillon perdu » sur la colline 314. La stèle porte l’insigne de la division : la croix de Santa Fe dans un cercle blanc sur fond bleu. Situation : au sud de la ville, au sommet de la cote 314, près de la chapelle Saint-Michel © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation 

Plaque espace Frank Towers Plaque en l’honneur du Major Frank Towers, soldat au 120th Infantry Regiment de la 30th US Infantry Division. Il avait débarqué en Normandie le 13 juin 1944 à Vierville-sur-Mer ; il combattit en Normandie et en Europe jusqu’à la capitulation de l’Allemagne nazie. Après la guerre, il n’eut de cesse de perpétuer la mémoire de ses camarades tués au combat. Il revint en Normandie pour la première fois en 1981 et, depuis, participait régulièrement aux cérémonies de commémorations ; il avait noué des liens d’amitié profonds avec la ville de Mortain et ses habitants. Il fut décoré de la Légion d’honneur en 2009. Frank Towers est décédé en Floride le 4 juillet 2016, un jour de fête nationale aux États-Unis, à la veille de son centième anniversaire. Situation : sur la façade de l’Office du tourisme

Plaque 3rd US Armored Division Plaque commémorant l’engagement de la 3rd US Armored Division sur le théâtre d’opérations européen, de juin 1944 à mai 1945. Le lundi 7 août 1944, le Major General Maurice Rose prenait le commandement de la 3rd Armored Division, les Allemands « saluèrent » cette arrivée en lançant le même jour l’opération Lüttich. Le Combat Command B du Colonel Truman Boudinot fut rattaché à la 30th US Infantry Division, pour s’opposer à l’offensive allemande. Après avoir stoppé l’ennemi, les Américains lancèrent leur contre-offensive, le 10 août, ils reprirent Le Mesnil-Tôve ; le 12 août, la ligne de front était rétablie. La plaque fut inaugurée en 1994, pour le 50e anniversaire, elle porte l’insigne de la 3rd Armored Division, dont le surnom était Spearhead Division – division Fer de lance. Situation : en face de l’office du tourisme, encastrée dans un mur au pied de l’église Saint-Evroult © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation 

> Mortain – La Libération