Ouistreham

(14 Calvados) Monuments et vestiges

Ouistreham, monument lettrineMémorial « La Flamme » Ce mémorial rend hommage aux troupes des Commandos, qui débarquèrent sur Sword Beach le mardi 6 juin 1944 ; il s’agissait des commandos britanniques – et des Français du Commando Kieffer – des 1st et 4th Special Service Brigades. Il fut inauguré le 6 juin 1984, lors du 40e anniversaire, en présence du Président de la République François Mitterrand. Cette sculpture d’acier intitulée « La Flamme », symbole de la Résurrection et de la Paix, représente également l’étrave d’un navire, à l’image de ceux de l’opération Neptune ; elle est l’œuvre de l’artiste caennaise Yvonne Guegan. Le Mémorial est posé sur un bunker allemand du Widerstandnest 10 – point d’appui léger 10 – de Riva Bella, plus précisément sur la cloche blindée qui était équipée au centre d’un périscope d’observation, une mitrailleuse pouvait faire feu à travers les embrasures. Le Mémorial fait une place particulière aux cent soixante dix-sept Français du 1er bataillon de fusiliers marins commandos, dont les noms sont gravés sur les flancs. Autour d’un portrait en relief du commandant Philippe Kieffer, dix stèles sont dédiées aux dix Français tombés pour la libération de Ouistreham. Situation : boulevard Aristide Briand, plage de Riva Bella © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation 

Statue capitaine de frégate Philippe Kieffer Statue en pied du commandant Philippe Kieffer, chef des Bérets verts français qui débarquèrent sur Sword Beach le 6 juin 1944. Quatre ans plus tot, le 18 juin 1940, il avait rejoint l’Angleterre à bord d’un chalutier, puis il s’était engagé dans les Forces Navales Françaises Libres. Surmontant tous les obstacles, mû par une inébranlable volonté, il mit sur pied la troupe d’élite des Bérets verts. Né à Port-au-Prince le 24 octobre 1899, Marie Joseph Charles Philippe Kieffer est décédé à Cormeilles-en-Parisis le 20 novembre 1962. Il repose dans le cimetière de Grancamp-Maisy, dans le Calvados. Il fut nommé Compagnon de la Libération par décret le 28 août 1944 ; en 1954, il fut élevé au grade de capitaine de frégate de réserve. La statue de granit de Philippe Kieffer a été inaugurée en 2019, lors du 75e anniversaire, en présence de sa fille et du commando vétéran Léon Gautier. Situation : boulevard Aristide Briand, plage de Riva Bella 

Statue Brigadier General Lord Lovat Statue en pied du Brigadier General Simon Fraser Lord Lovat, chef de la 1st Special Service Brigade, qui débarqua sur Sword Beach le 6 juin 1944. Simon Fraser Lord Lovat rejoignit les commandos dès leur création. En mars 1941, il participa au raid sur les iles Lofoten, au sein du au No. 4 Commando, dont il prit le commandement en août 1942. En raison de ses qualités de commandement, il fut promu au grade de Brigadier à la tête de la 1st Special Service Brigade. L’unité était rattachée à la 3rd British Infantry Division lors du Débarquement le Jour J. Au soir du 6 juin, Le Brigadier Lord Lovat salua « le bon travail des commandos français ». Situation : boulevard Aristide Briand, plage de Riva Bella

Monument Royal Navy & Royal Marines Monument à la mémoire des marins et soldats de la royal Navy et des Royal Marines, qui ont participé au Débarquement du 6 juin 1944, et qui ont combattu en Europe jusqu’au 8 mai 1945. Situation : devant la gare maritime

Monument commémoratif de la Libération et plaque Commando N°4 Monument commémorant la libération de l’Europe par les Forces alliées, elle débuta le 6 juin 1944 avec le Débarquement de Normandie. Une plaque est dédiée aux soldats du Commando franco-anglais N°4, morts pour la libération de la France le Jour J. Les 177 Français du 1er bataillon de fusiliers marins commandos faisaient partie du N°10 Inter-Allied Commando, où l’on trouvait également des Belges, des Néerlandais, des Polonais, des Norvégiens et des Yougoslaves. Situation : sur la D514, à l’entrée sud de Ouistreham © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation 

Vitraux Commandos & 51st Infantry division Deux vitraux consacrés à la Libération ornent les fenetres de l’église Saint-Samson de Ouistreham. Le premier est dédiée aux troupes des Commandos britanniques – et alliés – qui sont tombés pour la libération de la France et du Monde. On peut observer une barge atteignant la plage, l’église Saint-Samson, l’insigne des Commandos et leur devise United We Conquer – l’Union fait la force, sur fond de l’Union Jack. Il fut offert par l’association des Commandos de Grande-Bretagne. Le second est à la mémoire des soldats de la 51st Highland Infantry Division, qui débarqua en Normandie à partir du 7 juin. Situation : dans l’église Saint-Samson de Ouistreham

Stèle 13th/18th Royal Hussars Stèle en l’honneur des soldats du 13th/18th Royal Hussars Queen Mary’s Own. Le Jour J, les chars Sherman Duplex Drive du 13th/18th Royal Hussars débarquèrent sur Sword Beach, vingt-trois atteignirent la plage juste avant la première vague d’assaut. En quelques minutes les jupes des chars amphibie furent abaissées, canons et mitrailleuses ouvrirent le feu sur les défenses ennemies. Vers 8h30, la plage était dégagée, les troupes purent avancer vers l’intérieur. Le 13th/18th Royal Hussars était commandé par le Lieutenant Colonel Robert Harrap, l’insigne du régiment est visible sur la stèle. Situation : au sud de la ville, au rond-point de la D514 et du C1, vers Saint-Aubin-d’Arquenay © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation 

Plaques No. 4 Commando Deux plaques sont consacrées au No. 4 Commando. La seconde est dédiée à la mémoire de trois soldats de la Troop 1 du Commando Kieffer, tombés en ces lieux, le 6 juin 1944. Lors de l’assaut du casino, l’extrémité de la rue Pasteur était obstruée par un mur anti-char, ne laissant qu’un étroit passage ; le commando Paul Rollin reçut une balle en pleine tête lorsqu’il voulut le franchir, le capitaine médecin Robert Lion fut touché mortellement à son tour en tentant de lui porter secours. Quelques minutes plus tard, alors qu’il tirait au PIATProjector Infantry Anti-Tank – de l’étage d’une maison proche, sur le blockhaus du casino, le commando Émile Renault fut tué par l’explosion d’un obus. Situation : au niveau du 53 rue Pasteur (rue en face du casino)

Stèle Commandos français Stèle à la mémoire de quatre soldats du Commando Kieffer, tombés sur le boulevard le 6 juin 1944. La Troop 8 du Lieutenant Alexandre Lofi se dirigeait vers le casino en suivant le boulevard du maréchal Joffre. Dans la progression, plusieurs Français furent atteints mortellement par des tirs de mortiers et de snipers : le commando Marcel Labas, le commando Jean Lemoigne et le lieutenant Augustin Hubert. La stèle fut inaugurée en 1994, lors du 50e anniversaire. Situation : au niveau du 40 boulevard Winston Churchill, sur la droite face au front de mer © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation 

> Ouistreham – La Libération > Ouistreham – Musée > Ouistreham – Musée