Saint-Christophe-le-Jajolet

(61 Orne) Monuments et vestiges

Saint-Christophe-le-Jajolet, monument lettrineBosquet du 501e Site historique du 501e régiment de chars de combat de la 2e division blindée française. Le samedi 12 août 1944, la colonne Warabiot progressait vers Écouché à travers les routes de campagne. En tête, la 3e section de chars du sous-lieutenant Malin dépassa Montmerrei et s’engagea sur la petite départementale 222 ; au hameau de Vieux-Bourg, le Sherman Keren obliqua à gauche, la route descendait vers un petit bois. Soudain, un claquement, un obus percuta la tourelle, tuant les trois occupants, le pilote et le mitrailleur de caisse réussirent à s’extraire des flammes. C’est à proximité de ce bosquet d’arbres que se déroula la bataille, le Keren fut laissé sur le site en mémoire des combattants français. Près du char, une plaque est également dédiée au colonel Robert Abraham, décédé en 2004, qui combattit dans les rangs du 501e RCC. Situation : suivre le fléchage Keren à partir du centre du village, le site est au bord de la D745 © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation

Plaque et tombes soldats 2e DB Plaque à la mémoire des trois membres de l’équipage du char Sherman Keren, tombés le samedi 12 août 1944. Ce blindé américain Sherman M4 A2 de 30 tonnes constitua l’armement principal des divisions blindées alliées ; il était dirigé par une équipe de cinq hommes et était armé d’un canon de 75 mm et de deux mitrailleuses. Le projectile ennemi perfora le côté droit de la tourelle du Keren, épaisse à cet endroit de 51 mm. Les trois occupants furent tués : maréchal des logis Pierre Brediger, brigadier Joseph Omnes, chasseur Jacques Tubert ; ils reposent dans le cimetière communal. La plaque porte l’insigne de la 2e DB française. Situation : plaque dans l’église Saint-Christophe © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation

> Saint-Christophe-le-Jajolet – La Libération