Cuverville

(14 Calvados) La Libération

Cuverville, ville lettrineDissension au sein de l’État-major allié Au début du mois de juillet 1944, l’avance alliée est en retard sur le plan initial, la rive gauche de Caen est seulement libérée les 9 et 10 juillet. Les pertes alliées sont élevées, et sur le front britannique la progression est lente. Les relations sont tendues au sein de l’État-major allié, les critiques naissent à l’encontre du General Montgomery. Aussi, quand ce dernier annonce à Eisenhower la double offensive des 1st British Army et 2nd US Army, les espoirs de percée renaissent avec force. Exceptionnellement, pour l’offensive Goodwood, Montgomery obtient l’appui des bombardiers lourds de la 8th US Air Force commandée par le général Spaatz. Le mardi 18 juillet, à 7 heures du matin, l’aviation bombarde le secteur de Cuverville-Démouville ; puis l’artillerie entre en action Les chars Cromwell du 2nd Northamptonshire Yeomanry suivent le barrage et ouvrent la voie. Vers 8h30, les soldats de la 159th Infantry Brigade pénétrent dans Cuverville, la première ligne ennemie durement touchée n’oppose presque aucune résistance. En fin de matinée, une unité de la 51st Highland Infantry Division prendt la relève à Cuverville. La première ligne défensive allemande, tenue par des fantassins de la 16. Luftwaffen-Feld-Division, est anéantie. © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation

> Cuverville – Monuments et vestiges