Damblainville

(14 Calvados) Monuments et vestiges

Damblainville, monument lettrineMonument Royal Canadian Air Force Monument collectif en l’honneur des hommes et des femmes qui combattirent au sein de la Royal Canadian Air Force, pendant la Deuxième Guerre mondiale. Avant la guerre, la RCAF comptait environ 3 000 personnels ; de 1939 à 1945, elle enregistra l’enrôlement de 232 000 hommes et 17 000 femmes. Lors du Débarquement de Normandie, trente-neuf Squadrons de la RCAF furent engagés dans les opérations : quinze au sein du Bomber Command, dix-huit dans la Second Tactical Air Force, quatre avec le Coastal Command et deux dans l’Air Defense of Great Britain. 17 000 membres de la RCAF périrent pendant toute la durée du conflit. Le monument a été inauguré en 2008 ; on peut observer l’emblème de la Royal Canadian Air force, identique à celui de la RAF, avec la devise : Per Ardua Ad Astra – À travers les obstacles, jusqu’aux étoiles. Situation : à l’entrée de l’aérodrome de Falaise – monts d’Éraines © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation

Stèle aviateurs Groupe Lorraine FAFL Stèle à la mémoire des quatre aviateurs français des Forces Aériennes Françaises Libres, dont l’appareil s’écrasa en août 1944. Dans la nuit du vendredi 4 au samedi 5 août, un groupe de bombardiers Douglas Boston décollait de la base de Hartford Bridge en Angleterre, pour une mission d’intrusion de nuit au sud de Falaise. Les douze appareils du groupe de bombardement Lorraine des FAFL, Squadron 342 de la Royal Air Force, faisaient partie du vol. Quatre avions français furent abattus par la Flak. Celui du sergent-chef Pierre Pierre s’écrasa près du village de Perrières, ce dernier survécut, ainsi que l’adjudant François Dumont, tous deux réussirent à regagner l’Angleterre ; le sergent-chef Hubert Cornement, blessé, fut exécuté par les Allemands, le mitrailleur Louis Ricardou fut tué à son poste, il avait une jambe artificielle. La stèle porte une silhouette de bombardier Douglas Boston et la cocarde de l’armée de l’Air, elle fut inaugurée en juin 2000. Situation : à l’entrée de l’aérodrome de Falaise – monts d’Éraines © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation

> Damblainville – La Libération