Saint-Aubin-sur-Mer

(14 Calvados) Monuments et vestiges

Saint-Aubin-sur-Mer, monument lettrineMonument The North Shore Regiment Monument composé de plusieurs stèles dont la principale est dédié aux soldats canadiens du North Shore Regiment et du 48th Royal Marine Commando, qui débarquèrent sur cette plage le 6 juin 1944. De part et d’autre, deux dalles en forme de livre ouvert portent les noms des soldats des différentes unités canadiennes, tombés dans les combats. La mémoire de vingt-et-une victimes civiles y est également honorée ; une mention rappelle le débarquement clandestin, le 4 août 1940, de Maurice Duclos, agent de renseignement des Forces Françaises Libres. Situation : dans le centre-ville, sur le front de mer © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation

Plaque 48th Royal Marine Commando Plaque en hommage des vétérans du 48th Royal Marine Commando aux habitants de la ville de Saint-Aubin-sur-Mer ; la plaque fut inaugurée le 6 juin 1984 en présence du Major-General James L. Moulton, qui commandait l’unité au moment du Débarquement. Situation : dans le hall d’entrée de la mairie

Blockhaus allemand Petite casemate qui faisait partie du point d’appui WN26 (Wiederstand Nest 26). Ces abris bétonnés pour canon de 50 mm permettaient aux défenseurs de prendre la plage en enfilade sous leur feu, avec une portée d’environ 6,5 km. Quelques constructions ont conservé leur pièce d’origine, dont celle de Saint-Aubin-sur-Mer ; celle-ci causa de nombreuses pertes parmi les troupes canadiennes avant d’être neutralisée par un blindé spécial. Une plaque rappelle le rôle joué, le 6 juin 1944, par ce point défensif du Mur de l’Atlantique. Situation : dans le centre-ville, sur le front de mer

Stèle The Fort Garry Horse Stèle à la mémoire des combattants canadiens du 10th Armoured Regiment The Fort Garry Horse, dont les chars amphibies débarquèrent sur cette plage le 6 juin 1944. Les blindés spéciaux permirent de réaliser la percée déterminante, en détruisant les obstacles et les points d’appui des fortifications allemandes. Le 10th Canadian Armoured Regiment était commandé par le Lieutenant-Colonel Ronald Edward Alfred Morton. Situation : dans le centre-ville, sur le front de mer

Stèles The North Shore Regiment Deux stèles dédiées aux soldats canadiens du North Shore Regiment. Le North Shore New Brunswick Regiment appartenait à la 8th Canadian Infantry Brigade. L’unité, commandée par le le Lieutenant Colonel Donald Buell, débarqua le 6 juin à Saint-Aubin-sur-Mer, secteur Nan Red. Au soir du Jour J, la ville était libérée, mais les pertes du régiment s’élevaient à cent vingt-deux hommes, dont trente-quatre tués. Le régiment fut formé en 1870 dans l’état du New-Brunswick ; l’une des stèles rappelle que, parmi ces jeunes volontaires, certains venaient de la région de l’Acadie, ils étaient les descendants des colons français établis au début du XVIe siècle. On peut observer l’insigne du North Shore Regiment, avec la devise en latin Pro jure constans – Pour le droit, toujours. Situation : en suivant la D514, à la sortie ouest de la ville, Brèche des Acadiens

Plaque Lieutenant John Weese Plaque à la mémoire du 2nd Lieutenant John Alfred Weese, pilote américain du 386th Fighter Squadron, 365th Fighter Group de la 9th US Army Air Force. Le samedi 10 juin 1944, le 2nd Lieutenant John Weese avait décollé de l’aérodrome de Baulieu en Grande-Bretagne, pour une mission de reconnaissance sur le secteur de Cherbourg. Son appareil Republic P-47 Thunderbolt fut touché par la Flak, le pilote annonça par radio qu’il allait tenter un atterrissage ; son appareil fut rejeté par la marée le lendemain sur la plage de Saint-Aubin-sur-Mer, le pilote fut tué dans le crash. Il était âgé de vingt-quatre ans, il repose au États-Unis dans le Michigan. Situation : sur le parapet du front de mer, près de l’office de tourisme © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation

> Saint-Aubin-sur-Mer- La Libération