Sannerville

(14 Calvados) Monuments et vestiges

Sannerville, monument lettrineMonument 3rd British Infantry Division Monument en hommage aux soldats de la 3rd British Infantry Division. La division, commandée par le Major General Thomas Rennie, débarqua le Jour J sur Sword Beach, secteur Queen Beach. Après l’échec de la prise de Caen, les Britanniques occupèrent un front statique pendant quatre semaines, jusqu’à l’opération Charnwood, qui permit de libérer Caen jusqu’à l’Orne, le dimanche 9 juillet. L’offensive Goodwood fut lancée le mardi 18 juillet, la 3rd British Infantry Division protégeait le flanc ouest de l’attaque ; au soir du jeudi 20 juillet, Caen était aux mains des Alliés. La grande unité poursuivit le combat jusqu’à Brême en avril 1945 ; au cours de la campagne d’Europe, elle subit 11 000 pertes, dont près de 2 600 tués. Le General Bernard Montgomery – surnommé Monty, chef des Forces terrestres alliées, commandait la 3rd British Infantry Division en juin 1940 lors de l’évacuation de Dunkerque. Sur l’une des plaques, on peut lire l’organigramme de la 3rd British Infantry Division, une autre rend hommage à tous les soldats tombés sur le champ de bataille, du 6 juin au 17 août 1944. Situation : près de l’église Notre-Dame-de-la-Nativité © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation

Plaque Group Captain Charles Appleton Plaque à la mémoire du Group Captain Charles Henry Appleton, pilote britannique de la Royal Air Force. En avril 1944, le Group Captain Appleton fut nommé Commanding Officer du 124th Wing, 83rd Group de la Second Tactical Air Force. À partir du vendredi 16 juin, les chasseurs Hawker Typhoon du 124th Wing s’installèrent en Normandie sur l’Advanced Landing Ground – aérodrome avancé B-6 de Coulombs, au nord-ouest de Caen. Le Group Captain Charles Appleton avait été amputé d’un pied, à la suite d’une blessure en Tunisie en 1942 ; théoriquement il ne volait pas, les missions opérationnelles étaient sous la responsabilité du Wing Commander. Alors que la bataille de la poche de Falaise était engagée, le samedi 12 août 1944, afin de compléter la formation, il emprunta l’appareil du Squadron leader et décolla avec le 247th Squadron. Son appareil fut touché par la Flak et s’écrasa sur la commune de La Hoguette. Des liens étroits s’étaient établis avec les pilotes français – Free French – sur la base de Tangmere, en Angleterre ; en 1943, il avait été décoré de la Croix de Guerre au QG des Forces Aériennes Françaises Libres. Il était âgé de trente-huit ans, il repose au cimetière militaire de Banneville-la-Campagne. Situation : près de l’église Notre-Dame-de-la-Nativité © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation

Monument Royal Marine Commandos Monument dédié aux soldats britanniques de la 4th Special Service Brigade, qui combattirent dans cette zone en août 1944. Après avoir débarqué sur les plages de Gold, Juno et Sword Beach, les hommes de la 4th SSB, commandée par le Brigadier Bernard Leicester, partirent renforcer la tête de pont à l’est de l’Orne, à Sallenelles et au hameau Hauger. Le lundi 7 août, le No.41 Royal Marine Commando du Lieutenant Colonel Thomas Gray, et le No.46 RMC du Lieutenant Colonel Campbell Hardy prirent de nouvelles positions dans le secteur de Troarn, jusqu’au 17 août. Le No.47 RMC, mené par le Lieutenant Colonel Cecil Phillips, partit relever le Hallamshire Battalion à Sannerville le mercredi 16 août. Le No.48 RMC du Lieutenant Colonel James Moulton rejoignit le secteur de Touffréville le dimanche 13 août. Les villages de Touffréville et Sannerville avaient été libérés lors de l’opération Goodwood le 18 juillet, les Commandos entrèrent dans Troarn un mois plus tard. Au sommet de la stèle, on peut observer l’emblème du Royal Marines Commando Corps. Situation : au nord-est du village, en remontant vers la D37 © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation

> Sannerville – La Libération