Émiéville

(14 Calvados) Monuments et vestiges

Emiéville, monument lettrineMonument Guards Armoured Division Monument à la mémoire des soldats de la Guards Armoured Division, tombés pendant l’opération Goodwood. Le mardi 18 juillet 1944, le General Bernard Montgomery lançait une puissante attaque à l’est de Caen, codée Goodwood. La Guards Armoured Division, commandée par le Major General Allan Adair, entra sur le champ de bataille en milieu de matinée, avec pour objectif d’atteindre Vimont. Les trois régiments blindés de la 5th Guards Armoured Brigade progressèrent par échelon, accompagnés d’infanterie transportée en half-tracks. Les Sherman du 2nd Irish Guards furent bloqués toute la journée par les Tiger devant Émiéville. Le lendemain matin, une nouvelle tentative fut mise en échec par les défenseurs ; Émiéville fut finalement évacué par les Allemands le jeudi 20 juillet. Le monument relate également le fait d’armes d’un tankiste du 2nd Irish Guards. Dans l’après-midi du 18 juillet, le Lieutenant John Gorman commandait une Troop du No. 2 Squadron. Alors que la bataille faisait rage au nord-est de Cagny, aux commandes d’un Sherman M4 Firefly, il détruisit à cet endroit un char Tiger II appartenant à la Schwere Panzer-Abteilung 503. Il se vit décerner la Military Cross pour cet acte de bravoure. Le badge des Irish Guards a été ajouté au bas de la stèle. Situation : au bord de la D225, juste après le pont sur l’autoroute A813 © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation

Panneau opération Goodwood Panneau en souvenir de l’opération Goodwood, qui libéra Émiéville en juillet 1944. Le mardi 18 juillet, le General Bernard Montgomery, chef du 21st Army Group, lançait l’offensive Goodwood à l’est de Caen, accompagnée d’une opération secondaire : Atlantic. Émiéville, le château et le haras de Manneville subirent le terrible bombardement allié préliminaire. Malgré les lourdes pertes, pendant deux jours, les Allemands repoussèrent les assauts de la Guards Armoured Division avant de céder le terrain. L’association Comité Goodwood 1944 a mis en place ce parcours historique, dans une douzaine de communes qui furent le théâtre de la bataille. Les panneaux ont été installé en 2019, pour commémorer le 75e anniversaire ; ils retracent le déroulement de l’opération et les combats qui eurent lieu dans chaque commune. Situation : au bord de la D225, juste après le pont sur l’autoroute A813 © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation

> Emiéville – La Libération