La Lande-de-Goult

(61 Orne) Monuments et vestiges

La lande-de-Goult, monument lettrinePlaque soldats 2e Division blindée française Plaque en souvenir de deux soldats de la 2e Division blindée française. Le dimanche 13 août au matin, la 2e DB contrôlait l’axe sud-nord de la forêt d’Écouves. Le général Philippe Leclerc installa son poste de commandement au carrefour du Point-du-Jour et fixa les nouveaux objectifs ; il lança un sous-groupement vers Carrouges, dirigé par le capitaine Alain de Boissieu. La colonne blindée avançait prudemment ; en tête, trois M4 Sherman de la 3e compagnie du 501e Régiment de chars de combat. Brusquement, l’Ourcq fut touché, un obus traversa la tourelle du Sherman, tuant le chef de char et le tireur. L’artillerie effectua des tirs à vue sur l’ennemi. L’avance reprit, avec cette fois, en avant-garde, les chars légers M3 Stuart de l’escadron de protection de l’aspirant Pierre de La Fouchardière. Dans un grand virage, à l’approche du hameau du Flochet, nouvelle embuscade, l’Ohrel s’enflamma sous les coups d’un Panzer, deux hommes réussirent à évacuer l’épave, gravement brûlés, à l’intérieur, les corps des deux pilotes, les chasseurs Michel de Boncourt et Roger Eriau. Situation : au carrefour de la D908, hameau le Flochet, au pied du calvaire © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation

> La Lande-de-Goult – La Libération