Louvigny

(72 Sarthe) Monuments et vestiges

Louvigny, monument lettrineLes combats de la 2e DB dans la Sarthe

Plaque soldats de la 2e DB Plaque à la mémoire de huit soldats de la 2e division blindée française, tombés pour la libération de Louvigny. Le vendredi 11 août 1944, la 2e division blindée française était aux portes d’Alençon. Le sous-groupement du commandant Jules Minjonnet progressait sur l’aile droite. Juste après avoir passé le village des Mées, les antichars allemands, embusqués dans les bois du château de Louvigny, détruisirent plusieurs véhicules et blindés français, causant une dizaine de pertes. Une batterie d’automoteurs M7 Priest venait de pilonner les positions ennemies quand, brusquement, ce fut un nouveau drame, une nuée de chasseurs Typhoon fondit sur les Français qui n’avaient pas de panneaux d’identification ; quelques instants plus tard on relevait deux tués et quinze blessés. L’avance reprit, les Allemands avaient quitté le château, mais occupaient encore le village ; l’artillerie intervint de nouveau, vers 16 heures, Louvigny était libéré. Situation : sur le monument aux Morts devant l’église © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation

> Louvigny – La Libération