Landelles et Coupigny

(14 Calvados) La Libération

Landelles-et-Coupigny, ville lettrineTrois Corps d’Armée sur la forêt de Saint-Sever Fin juillet 1944, le front allemand a explosé à l’ouest de Saint-Lô. Le 84. Korps se replie et tente d’établir une ligne de défense sur l’axe Percy/Villedieu-les-Poëles/Avranches. Les restes de plusieurs unités d’élite occupent le secteur : 2. SS-Panzer-Division, 17. SS-Panzer-Grenadier-Division, II. Fallschirm-Korps, ils utilisent efficacement le bocage pour ralentir l’avance alliée. Le 31 juillet, la 4th US Infantry Division s’empare de Villedieu-les-Poëles. Le 2 août, la 35th US Infantry Division libère Pont-Farcy. Les unités blindées allemandes sont progressivement retirées du front en vue de l’opération Lüttich. La 2. SS-Panzer-Division s’installe en défensive près de la forêt de Saint-Sever. Les Allemands minent et obstruent les routes et les chemins. Trois Corps d’armée américains se referment sur la forêt de Saint Sever. Le 4 août, les lignes de la 353. Infanterie-Division sont enfoncées. Au nord, le 116th Infantry Regiment de la 29th US Infantry Division libère le bourg de Landelles et Coupigny. ©

> Landelles et Coupigny – Monuments et vestiges