Le Fresne-Camilly

(14 Calvados) La Libération

Le Fresne-Camilly, ville lettrineAu soir du 6 juin, le Regina Rifles Regiment a perdu 106 soldats À l’est de l’embouchure de la Seulles, secteur Nan Green, le Regina Rifles Regiment, commandé par le Lieutenant-Colonel Foster Matheson, est chargé de neutraliser le WN 29, tenu par la 6./Grenadier-Regiment 736. Depuis 6 heures, la flotte alliée pilonne les défenses allemandes. En raison de la mer agitée, les LCTs se rapprochent de la côte pour larguer les dix-neuf Sherman DD du B Squadron du 1st Hussars. Quinze parviennent jusqu’à la terre et attaquent aussitôt les blockhaus. À 8h05, lorsque les LCAs déposent la A Company du Regina Rifles Regiment, les trois casemates principales sont neutralisées ; la B Company accoste à 8h15, à l’est du point fortifié ; la troupe se fraie un passage à travers les obstacles et entre dans Courseulles. La A Coy perce et entreprend un long et difficile nettoyage des tranchées, souterrains et abris du WN. A 8h35, la C Company débarque et prête main forte à la B Coy ; à 8h55, les LCAs de la D Company approchent, la marée est haute, deux péniches heurtent des mines et coulent ; sur la plage, la D Coy est décimée par le feu ennemi, le Major John Love est tué. Les chars spéciaux arrivent enfin et ouvrent des sorties. Le WN 30, situé près du château de Courseulles, cède rapidement. En fin de matinée, les Courseullais accueillent leurs libérateurs en offrant fleurs et boissons. Sans attendre, la C Coy est partie en reconnaissance avec le soutien du B Squadron du 1st Hussars ; à 12h15 le pont sur la Seulles à l’ouest de Reviers est pris intact. Peu de temps après, un premier Sherman est touché par un Flak 88, embusqué sur la hauteur au sud-ouest de Reviers ; cinq tanks sont mis hors de combat avant que le canon ennemi soit détruit. Vers 15 heures, le Battalion HQ et la B Coy atteignent Reviers. Le Lieutenant-Colonel Matheson rassemble ses unités ; la B Coy suivie de la C Coy se dirigent vers Fontaine-Henry, la D Coy et le Battalion HQ s’orientent vers Le Fresne et Camilly, la A Coy reste sur place et garde le pont sur la Seulles. À 19 heures, la B Coy entre dans Fontaine-Henry ; dans la soiree, le Major Francis Peters est tué par un obus de mortier. À 19h50, la C Coy du Major Stuart Tubb signale qu’elle a atteint Le Fresne et Camilly, le Battalion HQ s’établit dans le secteur ; le Lieutenant-Colonel Matheson reçoit l’ordre de se retrancher sur place pour la nuit. La ligne Elm est franchie, mais l’objectif du Jour J n’est pas atteint, la voie ferrée Caen Bayeux est encore à cinq kilomètres. Au soir du 6 juin, le Regina Rifles Regiment a perdu 106 soldats, dont 45 tués. © Sources : Gold Juno Sword de Georges Bernage, Juno Beach de Ken Ford, War Diary 6th Canadian Armoured regiment, War Diary The Regina Rifles Regiment

> Le Fresne-Camilly – Monuments et vestiges