Dives-sur-Mer

(14 Calvados) Monuments et vestiges

Dives-sur-Mer, monument lettrinePlaque soldats alliés Plaque en hommage à des parachutistes et aviateurs alliés, qui périrent dans la région de Dives-sur-Mer pendant l’été 1944. L’opération Tonga débuta pendant la nuit du 5 au 6 juin 1944, plusieurs centaines d’avions de transport et de planeurs déposèrent les parachutistes de la 6th British Airborne Division en Normandie. L’appareil Short Stirling du 620th Squadron, Transport Command de la Royal Air Force avait décollé le mardi 6 juin à 0h50, de l’aérodrome de Fairford dans le sud de l’Angleterre ; outre l’équipage de six hommes, il transportait vingt parachutistes du 7th Parachute Battalion ; touché par la Flak, le quadrimoteur s’écrasa chemin du petit Pavée, il n’y eu aucun survivant. Le souvenir de plusieurs soldats alliés sont commémorés, certains anonymes, dont les corps furent repêchés dans la Manche. Le Flight Sergeant Jean-Louis Gheysens volait au sein du 349th Belgian Squadron de la RAF ; il avait décollé le jeudi 8 juin de l’aérodrome de Selsey dans le sud de l’Angleterre ; son Supermarine Spitfire fut abattu par un chasseur ennemi et s’écrasa dans le centre de Dives, rue Georges Landry, le pilote fut tué ainsi que deux civils. Le vendredi 1er septembre, deux Boeing B-17 Flying Fortress du 849th Bomber Squadron, 490th Bomber Group de la 8th US Army Air Force, se percutèrent en vol à 16 000 pieds au-dessus de Dives et Cabourg ; il n’y eut que trois survivants sur les vingt membres d’équipages. Les habitants de Dives et des communes alentour payèrent un lourd tribut, dont les vingt-huit victimes exhumées après la guerre sur la commune de Saint-Pierre-du-Jonquet. La plaque fut inaugurée le 1er juin 2019, lors du 75e anniversaire. Situation : à l’entrée du cimetière communal © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation

> Dives-sur-Mer – La Libération